Le financement des entreprises en création

Le financement est une donnée essentielle des créations d'entreprises.
Tour d'horizon des principales techniques de financement à la disposition des créateurs.

Les moyens de financement des entreprises en création

Les entreprises qui sont en cours de création ou de création récente doivent trouver les financements nécessaires à leurs activités.

Elles doivent trouver des financements courts termes pour démarrer et se développer. Comme elles sont récentes, les banques ne vont pas forcément les suivre tout de suite. Les banquiers vont plutôt attendre qu’elle fasse leur preuve et se positionner après la sortie des premiers bilans. C'est-à-dire après une ou plusieurs années d’existence.

 
     
Or, en attendant, toute société a besoin de trésorerie rapidement dès la phase de démarrage.

La recherche de ces financements constitue pour le créateur une des parties la plus difficile de sa démarche. Autant il peut maîtriser la partie commerciale et technique de son projet, autant la recherche de financement le fait entrer en contact avec un univers professionnel qu’il ne connait pas ou peu et dont il ne connait pas forcément les méthodes et critères de travail et de sélection.

Les financements courts terme que les entreprises nouvelles peuvent obtenir, au moment de leur création, sont pourtant nombreux. Ces financements sont accordés par des sociétés financières filiales de banques ou indépendantes de tout réseau bancaire.

On peut en énumérer 5 principaux.

Le financement sur factures
Le financement des achats/ des commandes
Le financement des ventes
Le financement des actifs / lease back
Le financement sur stocks

Les financements sur factures :
    Affacturage

Les financements sur factures comprennent l’escompte, la loi Dailly, la MCNE pour l’export et l’affacturage pour la France et l’export. Mais ces financements à l’exception de l’affacturage sont distribués par les banques avec des critères purement bancaires d’éligibilité. Ce qui exclue de fait le plus souvent les sociétés en création ou de création récente.

De ces financements, seul l’affacturage va donc pouvoir financer les créations.

Ce financement de factures apporte de la trésorerie tout de suite à l’entreprise.

Les financements sur commande
financement import / financement achats

Ce sont des financements qui reposent sur les commandes fermes qu’un client à passé à son fournisseur. Il faut que les commandes soient fermes, le mieux étant qu’elles soient irrévocables, pour éviter les annulations de commande après que la fabrication ait été lancée. Ces commandes peuvent être financées dans le cadre d’un achat revente de produits finis non périssables.

Les marchandises types éligibles sont les biens d’équipement, les machines industrielles, les pièces détachées, les petits appareils électroniques, informatiques ou électroménagers par exemple.

Les marchandises peuvent provenir de partout dans le monde, en revanche leur livraison doit se faire dans un pays de l’OCDE.

Le financement peut être associé à la prise en charge de toute la logistique, de l’embarquement de la marchandise à sa livraison au client final.

Ce financement est souple dans son débouclage, celui-ci peut se faire par paiement de l’importateur ou par paiement par ses clients à échéance.

Les financements sur des ventes
Location financière / location évolutive

Financements sur plusieurs mois, sous forme de location financière et location évolutive.

Ces financements permettent de faciliter les ventes en donnant la possibilité aux clients de payer sur plusieurs mois ou années, généralement de 12 à 60 mois, par mensualité les produits achetés.

Le vendeur étant payé lui sous une semaine du montant total de sa livraison.

L’intérêt de cette formule de financement est un argument de vente pour étaler dans le temps des paiements sur plusieurs mois ou années pour éviter des sorties directe de trésorerie.

La location financière est particulièrement adaptée aux ventes d’équipements, de machines, de matériels, de véhicules.

Les formules de ce financement sont souples et de nombreuses options existent avec des options d’achat ou non, avec des loyers linéaires ou dégressifs, etc …

Le financement par lease back

Le financement par lease back permet de revendre un bien ou une machine et de l’utiliser ensuite en location.

Pour les sociétés en création qui ont fait un apport en matériel, c’est le moyen d’obtenir de la trésorerie tout de suite et de payer des loyers d’utilisation avec une option d’achat à la fin de la période de location.

Le principe est celui de revendre un matériel ou une machine déjà payé, que le créateur a apporté à la société comme apport en nature. La revente se fait auprès d’une société financière qui vous la paie cash et vous la loue ensuite jusqu’au rachat total du matériel.

Dans le cadre d’une reprise d’entreprise, c’est le moyen de payer une partie des coûts de reprise sans amputer l’outil de production. Car pour l’utilisation il n’y a pas de changement, le matériel ou la machine reste bien sur place dans la société.

Le financement par lease back peut également se faire sur des bâtiments ou de l’immobilier d’entreprise.

Les financements sur stocks

Le financement sur stocks est un financement basé sur un actif de l’entreprise, le stock. En échange d’une garantie sur la valorisation du stock, déjà payé au fournisseur, la société financière ouvre une ligne de financement de 50 à 70% de la valeur de ce même stock.

La valorisation du stock doit être faite par un professionnel du secteur indépendant de l’entreprise. La valorisation sera effectuée à partir des factures d’achat du stock, et calculée en fonction de la rotation.

Un contrôle régulier sera ensuite fais, par quinzaine ou mensuel, pour vérifier l’état du stock.

Les solutions de financement des entreprises en création

Les solutions de financement existent pour les créateurs d’entreprises, elles sont variées et adaptables à chaque situation particulière.

Tous ces financements accessibles dès la création d'entreprise, sont cumulables, ils permettent de piloter le démarrage et le développement de son entreprise.

Les créateurs d’entreprises ne doivent pas être découragés par un refus bancaire, ils doivent chercher auprès des sociétés spécialisées en financement les ressources financières disponibles dont ils ont besoin.

       
 

L’affacturage comprend 3 services :

- le financement des factures clients sous 24 à 48 h.

- la gestion du poste clients.

- la garantie des créances clients en France et à l’export.

       
 

Le circuit du financement import

La lettre de crédit import

le financement sur commande : entretien avec LEA Trade finance

le financement et la logistique des importations : entretien avec EUROFACTOR

Témoignage sur le financement import : Sté DIMA IMPORT

       
   
 
       
   
 
       
     
       
       
etude affacturage
Cotation
en ligne
Votre entreprise :
Société
Siren
Nom
Tel
Email
Besoin 
Activité
Chiffre d'affaire
Département
Vos clients :
Client 1
 
 
Client 2
 
 
Client 3
 
 
Client 4
 
 
Client 5
 
 
 
 

Votre entreprise mérite d'être accompagné par un expert



Copyright financement-entreprise.pro © 2019 · tous droits réservés ·
Mentions légales

Groupe Affactassur

e-affacturage