Financement export

Financement export

         


Il existe plusieurs outils de financement des exportations. Ces financements court terme à l'international sont accessibles aux entreprises exportatrices.

______________________________________________

Les entreprises qui ont recours au financements exports sont des sociétés exportatrices qui accordent des délais de paiement à leurs débiteurs étrangers. De ce fait, si les débiteurs étrangers payent avant expédition ou cash à réception de la marchandise, c'est impossible.

L'approche est concurrente de celle proposée dans le cas de MCNE (mobilisation de créances nées à l’étranger) ou ce que certains appellent la Dailly export, même si ce dernier terme n’a pas réellement de sens sur l’étranger.

Par exemple, une société qui vend des huiles essentielles au Japon et en Belgique à 60 jours par fûts de 20 litres, avec paiement attendu par virement et chèque dans cet exemple, peut venir chez nous présenter sa facture pour que nous avancions le paiement sans attendre la fin des 60 jours.

Sans compter que les clients étrangers peuvent payer bien après ce délai de paiement. S’ils payent.

Le financement export intervient en délégation d’assurance crédit ou en proposant une garantie contre les impayés si nécessaire en support à notre avance sur factures.

Les différents produits de financement de trésorerie

3 familles de produits de inancement.

La première concerne le financement de poste « clients » sur une base « classique » intégrant :

  1. Le full factoring (intégrant une relance, un recouvrement, un lettrage des règlements et un financement des créances export)

  2. Le notifié-non géré (home services, laissant l’entreprise exportatrice effectuer sa relance, son recouvrement et son lettrage de facture)

  3. Le confidentiel (financement des créances sans notifier les débiteurs étrangers, en laissant toujours la main à l’entreprise)

La deuxième famille de produits de financement concerne une gamme de produits intégrant des outils de traitement plus importants ou des prises de position en terme de risque différentes et qui sont des déclinaisons ou des extensions des trois produits précités :

  1. Le financement de balances « clients » ou produit BLC

  2. Le financement sans assurance crédit sur de fortes volumétries de créances et un nombre de débiteurs importants

  3. Le financement de filiales de société française basées à l’étranger.

Enfin, une troisième catégorie de produit est destinée plutôt aux entreprises dont le CA est supérieur à 30 M€ hors taxe :

  1. Le financement déconsolidant (rachat de créances permettant de sortir le poste « clients » de l’actif de la société)

  2. Le produit invoice corporate, encore plus souple que le financement de fichier de facture ou que le rachat de balances et qui s’apparente à de la Dailly, financement européen intégré (avec gestion centralisée en France).

Le financement court terme le plus demandé

De nombreuses demandes pour du Home Service, les sociétés souhaitant très souvent conserver la gestion de leur poste « clients » . Bien sûr, il faut que ce souhait soit réalisable. En cas de retard de paiement constaté important (par exemple retard à plus de 90 jours sur 20% de l’encours par exemple), l'entreprise ne sera pas éligible.

Par ailleurs, les successions ou les LBO assortis de financements bancaires structurés impliquent un respect de covenants. Ces covenants ou ratio, conditionnent les taux pratiqués par le pool bancaire.

Par exemple, le ratio poste clients/actif net ou total des dettes/total du passif ou Ebitda/total des dettes etc…

Le premier ne doit pas dépasser 0,35. Dans le cas contraire, les taux de financement augmentent.

Les solutions de financement déconsolidantes permettent de bonifier ces ratios dans certains cas et en accord avec les commissaires aux comptes de l’exportateur.

Fonctionnement de ces contrats exports

Au préalable, l’exportateur a ouvert un compte dédié aux encaissements de ses ventes export auprès d’un de ses banquiers ou chez un des correspondants bancaires en France ou à l’étranger.

L’entreprise exportatrice envoie ses créances à RBS et celles-ci sont financées de façon standard sous 48H ; les financements partant sur les banques de son choix (si virement).

Dans le corps des factures, si on prend l’exemple du Home Service, il est précisé qu’un contrat de factoring est mis en place et que néanmoins, les paiements doivent parvenir sur le compte dédié évoqué précédemment, compte qui est ouvert au nom de l’entreprise exportatrice qui continue à gérer son approche de relance et recouvrement, contrairement à un contrat classique d’affacturage.

Les virements doivent arriver sur ce compte et les chèques que récupère la société doivent être déposés sur ce même compte. En cas de moyens de paiement différents (cf Recibo sur l’Espagne ou Riba en Italie par exemple…) l’utilisation de compte dédié locaux est généralement prévu.

Avantages pour l’entreprise

Il y en a beaucoup, mais en voici quelques uns :

  1. La société suit de façon plus transparente ses financements par rapport à un contrat de factoring classique.

  2. Elle contrôle ses encaissements, elle bénéficie d’un tarif attractif par rapport aux solutions de factoring traditionnelles.

  3. Le financement du poste « clients » est effectué totalement ou majoritairement le plus souvent par un seul organisme financier qui est RBS Factor, ce qui limite le jonglage entre différentes lignes court terme.

  4. Le financement suit les courbes de saisonnalité ou les croissances de BFR.

  5. Ce financement de créances est généralement associé à un « dé-financement » placé 45 jours ou 60 jours après échéance alors que les MCNE « s’arrêtent » plus vite ou prévoient des demandes de prorogation d’échéance.

  6. Cette solution permet de continuer à faire travailler son banquier en lui laissant des flux, indépendamment des financements par billet à ordre.

Procédures à mettre en place 

L’entreprise doit avoir la possibilité de fournir une balance clients « âgée » ou simplement une balance « clients » au cas où et d’être capable de fournir l’information relative au lettrage des factures (fichier d’images de règlements).

Cette information peut être transmise par saisie des règlements ou télétransmission d’un fichier correspondant directement extrait de la comptabilité de l’entreprise.

Par ailleurs, un audit est organisé sur l’année pour vérifier que la comptabilité sur les postes liés au court terme sont bien suivis et que les procédures sont correctes. Ce travail donne lieu à un document que l’exportateur peut utiliser pour améliorer ses process.

Les entreprises éligibles

Il est nécessaire que l’entreprise soit structurée un minimum avec un interlocuteur pertinent en gestion et en suivi du poste clients. Les sociétés ayant de fortes difficultés financières sont exclues des solutions « Home Service » et « Confidentiel ».

Le seuil pour ces solutions est fixé autour de 3 M€. Une garantie pour l’export est nécessaire, via une assurance crédit externe ou délivrée par RBS, ce qui n’est pas absolument nécessaire sur les créances françaises.

Les coûts du financement export

Chaque dossier fait l’objet d’une tarification spécifique, mais quoiqu’il en soit, sauf cas très particulier lié à la volumétrie ou au système de facturation et au chainage des moyens de paiement, la commission de service est inférieure à 0,45% du chiffre d’affaires confié et les taux de financement sont très attractifs.

 
     

Le financement export,
financement de vos opérations internationales

      financement export
       
     

les différentes solutions
de financement de trésorerie

Cas pratique de financement export

       
     

Cas pratique de financement export :

Exemples de mise en place de financement export dans l'agroalimentaire et la mécanique générale.

 

       
contact financement
Cotation
en ligne
Votre entreprise :
Société
Siren
Nom
Tel
Email
Besoin 
Activité
Chiffre d'affaire
Département
Vos clients :
Client 1
 
 
Client 2
 
 
Client 3
 
 
Client 4
 
 
Client 5
 
 
 
 

Votre entreprise mérite d'être accompagné par un expert



Copyright Groupe AFFACTASSUR © 2019 · tous droits réservés ·
Mentions légales